Quelles Nouveautés en Matière de Changement ?

La nécessité de s’inscrire dans une démarche d’avenir s’est emparée du secteur de la logistique : changement et innovation sont au cœur des préoccupations de l’immobilier. Lors de rencontres de professionnels, les sujets comme la blockchain, l’intelligence artificielle, l’apprentissage machine et la robotique sont devenus incontournables.

La modernisation de l'industrie est en pleine effervescence ; il est donc essentiel d’anticiper les répercussions, voire les déséquilibres entraînés par ces changements. Alors que le secteur s’agite autour de l’importance de l’innovation, Prologis a un temps d’avance et anticipe déjà les conséquences de ces changements sur son métier et celui de ses clients.

Notre vice-president, IT architecture and emerging technologies, en charge des questions sur les nouvelles technologies, Robert Heekelaar, vient de s’exprimer récemment dans un podcast sur la manière dont Prologis a su anticiper et mener ces changements.

Les trois points clés sont :
- L’ensemble du secteur est dans une phase d’innovation très rapide
- La nécessité de toujours avoir un temps d’avance
- L’objectif est atteint lorsque le changement est dicté par la culture (et par un véritable état d’esprit).

La volonté de Prologis d’accompagner le changement d’une industrie en pleine mutation se mesure par nos actions et non dans nos discours. « Nous n’innovons pas pour innover ou pour vendre. Nous plaçons l’innovation au cœur de notre métier. Nous avons la volonté de changer notre façon de travailler afin d’être tout à fait prêts pour l’avenir », affirme Robbert Heekelaar.

À titre d’exemple, en novembre dernier, « Prologis Labs » a ouvert à San Leandro (Californie) un espace de 1 300 m² où l’on peut librement tester et expérimenter les innovations dans les entrepôts. Selon Robbert Heekelaar, « ce laboratoire permet de se mettre en situation, avec ou sans occupant, dans un environnement de test dans lequel il est possible d’évaluer des solutions proposées par des fournisseurs et de voir si elles fonctionnent ».

Outre ce laboratoire physique, nous avons un laboratoire virtuel qui permet d'expérimenter ce qui ne peut se faire dans un entrepôt, comme les démonstrations autour de la blockchain. « C’est comme pour les projets BIM, ou pour la création le clone digital d’un entrepôt. Ces tests ne requièrent pas d’environnement physique, nous les effectuons donc à partir de notre laboratoire virtuel. Mais ces deux laboratoires sont totalement alignés et dirigés par la même équipe ».

Depuis plusieurs années, Prologis opère des changements organisationnels afin d’être prêt pour le futur. L’innovation doit être l’une des priorités pour qui veut garder une longueur d’avance sur l’avenir. Le Prologis Lab de San Leandro et le Global Virtual lab permettent de lancer des expériences en interne, sur site et hors site, avec des locataires et des fournisseurs. Ces laboratoires nous permettent ainsi d’étudier toutes les opportunités et de définir ce qui stimulera la croissance future et la compétitivité de nos locataires.

Pour en savoir plus sur Prologis et l’innovation, veuillez contacter Robbert Heekelaar

Actualités