Le Parc de Douvrin s'Épanouit…

park dourvin

Geodis occupera bientôt 57 500 mètres carrés sur le Parc de Douvrin, dans le Pas-de-Calais. Prologis a en effet livré en début d'année cinq des neuf cellules que l'opérateur logistique occupera d'ici à 2020. Une autre a été finalisée cet été, deux autres le seront d'ici novembre et une dernière est commandée pour le mois de mars de l'année prochaine.

Le bâtiment double face, de plus de 69 000 mètres carrés, divisés en 11 cellules avait déjà reçu les permis de construire et ICPE pour un précédent projet, non abouti et qui a fait le bonheur de GEODIS en recherche de solutions immobilières pour un site multi clients . Ce bâtiment est par ailleurs un site en cours de certification BREEAM Very Good. Il constitue la deuxième implantation au sein du Prologis Park de Douvrin qui se développe sur un terrain de 45 hectares, dans le cadre d'un partenariat passé en 2017 avec le syndicat intercommunal de la zone industrielle Artois-Flandres (Siziaf), propriétaire du parc des industries Artois Flandres, qui s'étend, lui, sur 460 hectares, occupés par 70 entreprises, principalement du secteur industriel. Les deux cellules restantes du bâtiment sont lancées en blanc, les travaux de construction ont commencé pour une livraison en juin 2020.

Geodis n'est pas la seule entreprise à avoir établi ses quartiers à Douvrin, idéalement située pour éviter l'axe routier saturé de l'A1, avec les RN 41 et 47. Nous avons également livré en début d'année un bâtiment de 26 300 mètres carrés au groupe La Poste, développé clé-en-main et qui a reçu la distinction remarquable BREEAM Excellent. Occupée par Colissimo, cette plate-forme de traitement de colis est aujourd'hui l'une des plus importantes de France. Projet d'envergure pour le groupe La Poste, elle a nécessité un fort investissement, notamment pour des équipements automatisés dernière génération, pouvant traiter jusqu'à 32 000 colis par heure. Lors de la pause de la première pierre en octobre 2018, les représentants de Colissimo n'ont d'ailleurs pas caché leur attente de voir s'installer des acteurs du e-commerce sur ce parc en devenir. Le commerce en ligne est en effet très présent dans la région des Hauts-de-France et le probable Brexit devrait attirer de nouvelles entreprises du secteur sur le territoire. Une bonne nouvelle pour le Siziaf qui observe attentivement les activités qui pourraient créer de l'emploi sur le parc des industries Artois-Flandres, au passé industriel fort. Au cœur de plusieurs bassins d'emploi, la zone d'activité a en effet toute la main d'œuvre nécessaire aux entreprises qui viendront s'implanter. Un argument que nous ne manquons pas de souligner aux acteurs de la logistique, dont la problématique de recrutement est toujours au cœur des préoccupations.

Confiant dans le pouvoir d'attraction de Geodis et du groupe La Poste, ainsi que de la dynamique du Parc des Industries Artois Flandres, qui a récemment accueilli les projets logistiques des sociétés Carrefour et Simastock mais également les projets industriels de la société Aquarèse et du groupe Draka, nous proposons 2 bâtiments « prêt à construire » sur le parc. L'un de 44 000 mètres carrés, en simple face et un autre de 25 000 mètres carrés, en cross-dock. Les quatre bâtiments prévus sur le site auront une hauteur libre de 12 mètres pour « prendre de la hauteur » !

 

 

 

 

Photographe : Ph. Frutier

Actualités