Immobilier logistique : quelles sont les forces qui régissent l’offre ?

Logistics Real Estate Supply

Extrait du rapport

Les contraintes déjà significatives pour l’offre d’immobilier logistique s’alourdissent. Au cours des dix prochaines années, le nombre de chantiers achevés devrait être inférieur à la demande dans la plupart des régions d’Europe. La dernière étude de Prologis met en évidence les principales contraintes géographiques, économiques et politiques qui pèsent sur la construction de l’offre d’immobilier neuf.

Tout d’abord, la rareté des terrains constituera un défi de taille, notamment dans les plus grands centres de consommation tels que Londres et Paris, tandis que la tendance à la hausse des coûts de remplacement se poursuit et que l’urbanisation stimule la concurrence entre promoteurs. Au premier trimestre 2021, on estime que les coûts de remplacement en Europe ont augmenté de 8 à 10 % par rapport à l’année précédente. Le prix des terrains a augmenté d’environ 10 à 15 %, tandis que dans les principaux marchés d’Europe occidentale, il a augmenté de 50 à 100 % au cours des 12 à 18 derniers mois.

Les processus de délivrance des permis et des autorisations se sont complexifiés, plus coûteux et plus lents que jamais. Rien qu’en Europe, Prologis Research a calculé que les délais d’exécution des projets nécessitant une modification du zonage sont environ deux fois plus longs que ceux des projets implantés sur des terrains déjà situés dans des zones industrielles.

Les données propriétaires indiquent également que les exigences et les coûts de construction continuent d’augmenter. Les préoccupations relatives à la main-d’œuvre demeurent et soulignent la nécessité d’améliorer les installations en mettant l’accent sur le bien-être des travailleurs, comme préconisé par la norme WELL.

Perspectives

La valeur croissante des bâtiments bien situés et bien conçus justifiera le recours à des solutions foncières plus créatives. Pour autant, les changements structurels du secteur de la construction d’immobilier logistique continueront probablement de limiter l’offre en bâtiments neufs répondant aux besoins des clients en termes de chaîne d’approvisionnement de dernière génération.

Dans cette perspective, les développements à grande échelle et les avantages qui en découlent, l’innovation et la capacité à faire avancer les objectifs de durabilité continueront à être des facteurs de différenciation pour les installations logistiques.

Principaux enseignements du rapport

  • Les principales contraintes pesant sur l’offre d’installations neuves sont d’ordre géographique, économique et politique
  • Les exigences en matière de construction augmentent et, par conséquent, les coûts de construction aussi
  • Les disparités entre installations s’accentuent et entraînent une hausse des loyers
  • L’importance du choix des emplacements ralentit l’obsolescence fonctionnelle des sites proches des consommateurs finaux
  • Le manque de main-d’œuvre logistique peut freiner le développement dans certaines zones pourtant riches en terrains
  • Les constructions doivent être conviviales pour les travailleurs
  • La conception des bâtiments doit intégrer les nouvelles technologies
  • Les caractéristiques ESG constituent un nouveau facteur de différenciation et apportent une valeur ajoutée avérée
  • Les disparités entre biens s’accentuent

Pour le rapport complet, veuillez cliquer ici.

Actualités